01/02/2009

Moi seul, tout le monde!

dyn005_original_375_500_pjpeg_2572620_e638568391e4782991ece1ecdb1d88d8

Ce texte est un travail d'atelier. la consigne était simple et concise: "Moi seul, tout le monde"! C'est la seule poésie que j'aie jamais écrite pour une consigne. j'ai un style trés différent en atelier, plutôt léger et humoristique. Alors ce texte trouve sa place tout naturellement ici. 

 

 

Est-ce que moi seul le sais
Qu’une guerre çà fait mal?
Car personne n’agit
Et tout le monde attend!
Tout le monde voudrait
Que la misère s’arrête
Est-ce moi seul qui ferai
Pour çà le moindre geste?
Tout le monde est d’accord
La maladie c’est laid!
Est-ce moi seul qui donnerai encore
Mon porte-monnaie?
Tout le monde est content
D’être bien protégé
Encore moi seul dirai-je
La police c’est sacré?
Tout le monde a bien vu
Que l’enfant était triste
Oui mais moi seul ai su
Lui demander pourquoi
Tout le monde s’est dit
Les parents çà existe
Ah! moi seul je me dis
Le problème est bien là!
Mais moi seul si je bouge
Si je veux m’en mêler
Tout le monde voit rouge
Mais enfin qui tu es?
Retourne dans le rang
Moi seul ne suis personne
Laisse faire les autres
Ceux qui savent, qui sont
Pas moi seul, pas tout le monde
Tout le monde et moi seul
On voudrait une ronde
On n’obtient qu’un linceul
Pour encore faire le bien
Ou bien l’un ou bien l’autre
Ne faisons jamais rien!
Tout le monde ou moi seul
Ne sommes pas apôtres.
Nous sommes gens de bien!

sig rouge

04/01/2009

Enfants guerriers.

J'ai déjà proposé ce texte il n'y a pas trés longtemps et de plus j'ai écrit un poème aujourd'hui que j'aurais pu poster mais tout arrive en même temps: l'article de Loren sur notre blog libres2 puis l'association pour l'organisation de la "1°ème Marche Mondiale pour la Paix et contre la violence"

http://www.marchamundial.org/fr 

qui organise un "Rassemblement de protestation contre l'agression que subit Gaza" à Bruxelles

 http://www.facebook.com/event.php?eid=41935569243

m'interpellent: Non que je m'étais endormie sur les problêmes de notre terre puisque j'ai adhéré à ce groupe et commencé déjà à préparer quelque chose à mon niveau, dans mon département. Mais j'ai écrit un truc léger et ce texte-ci correspond mieux à mon état d'esprit. 

dyn009_original_427_640_pjpeg_2572620_99b1ba38d8e99d688f6040820bf06aa6

 

Il y a dans mon coeur des vagues de tendresse
Pour tous ces enfants là qui se trouvent en détresse
Ils vivent des conflits qui ne sont pas les leurs
Plus personne pour entendre leurs plaintes et leurs peurs.

Ils souffrent dans leur chair déchirée, mutilée
Ils ont le ventre gros de n'avoir pas mangé
Ils ont le coeur éteint, les larmes ne coulent plus
Ils sont morts, ils sont tristes, ils n'ont jamais vécu.

Leurs yeux ne savent pas ce que c'est l'insouciance
Ils n'ont jamais été autrement qu'en silence
Dégoupillent des grenades, chargent des mitrailleuses
Ils ne sauront jamais rendre une femme heureuse.

Ils sont là regard dur face à des caméras
Ils ne souffrent même pas car ils ne savent pas
Leurs vies ne comptent pas, ils ne sont que des ombres
Des machines tueries: tuer le plus grand nombre.

Ils ignorent ces enfants, qu'il y a d'autres jeux
Qu'on peut être un enfant avant que d'être vieux
Ils ne connaîssent pas autre chose que la guerre
Ils existent c'est tout, ignorent leur misère.

Ils ne prononcent jamais le moindre mot d'amour
Ils n'imaginent pas une suite à leurs jours
Leur avenir n'est pas, ils sont dans l'inconnu
Ils se rendent aux chefs, à des ordres reçus.

S'il faut mourir demain est-ce bien un problème
Ils n'auront jamais su qu'on peut dire je t'aime
Ils s'armeront de bombes, sauteront comme en jeu
Entraînant dans la mort d'autres enfants comme eux.

Il est trés dur je sais de croire à leur enfance
Et pourtant ils sont là ils n'ont aucune chance
D'échapper à ce sort, ils ne vivront plus rien
Ils ne sauront jamais ce qu'est un vrai chagrin.

Un chagrin voyez-vous est un moment précieux
S'ils pouvaient seulement! ils pourraient être heureux
Et si quelqu'un un jour leur donnait cette chance
Rendre à ces guerriers là le rôle de l'enfance.

sig rouge

22/09/2008

Dis-moi...

0001AAAaffiche de l'alliance française en bulgarie 

Dis, c'est comment le bonheur
Me demande l'enfant
Est-ce bien quand je pleure
Et que vient ma maman
Me bercer dans ses bras
Que je sais qu'il est là?

Dis, c'est quoi la Liberté
Demande l'exilé
Réprouvé et banni
Si loin de son Pays
Puis-je espérer un peu
De calme sous ton ciel bleu?

Dis, comment pouvoir courir
Moi qui sans mon fauteuil
Ne pourrait pas sortir
Respirer une feuille
Trouverai-je dans le temps
Des semelles de vent?

Dis, quand pourrai-je dormir
Sans trembler, sans souffrir
Ô Dieu c'est quand dis-moi
Que la guerre finira
Pouvoir parler d'amour
Dire demain, dire toujours?

Dis, quand pourront vivre ensemble
Sans honte et sans chagrins
Les Peuples déchirés
Qui aspirent à la Paix
Voir grandir leurs enfants
Dis-moi, c'est maintenant?

signat marron