31/05/2009

Il faut partir!

dyn007_original_454_538_pjpeg_2572620_21ec4e44ae427a4d35d99bdee06b67bc


Voici le temps des vacances et puis ce blog est peu fréquenté  depuis que etpuislavie a vu le jour:)! Je ne posterai jusqu'au mois de septembre que des textes que j'ai déjà mis là mais qui ont plu aux lecteurs à l'époque! Celui-ci a été crée en direct là, dans le blog! Je lui ai apporté quelques modifications avant de le remettre ici!
J'espère que vous aimerez le découvrir ou le relire!


Si tu crois que le vent
Te pousse vers la vie
Celle que tu souhaites en rêve
Qui te donne l'oubli
De toutes les tristesses
Et de tous les chagrins
Emporte ta détresse
Vers un autre demain
 

Alors il faut partir
 

Si tu penses que le ciel
Sera plus bleu ailleurs
Qu'il donnera le sel
Qui rend les jours meilleurs
Si le soleil réchauffe
Bien mieux vers l'horizon
Et que ce que lui offre
Vaut bien mieux que mon nom
 

Alors il faut partir
 

Par contre si tu souffres
Quand tu seras là-bas
Si tu sens que le gouffre
Se referme sur toi
Si les champs, si les fleurs
Si mon amour à moi
Te semblent le bonheur
Y croire encore une fois
 

Alors reviens ici
 

Et je te redirai
Le chant de nos beaux jours
J'inventerai pour toi
Des folles nuits d'amour
J'évoquerai nos vies
J'évoquerai nos joies
Et tu verras fleurir
mon amour sous tes pas
 

Mais alors je t'en prie
N'attends pas trop longtemps.


sig rouge foncé2

 

 

23:38 Écrit par Mimi dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (39) | Tags : partir, amour, femme, homme, attente, vie, croire, revenir |  Facebook |

16/12/2008

Y croire.

quand il ne reste pour raison

Ah! il faut quand même que je vous dise, ce jour mardi 16: à la relecture je me rends compte que ce texte me déplait vraiment. Mais que m'a-t-il pris de poster çà? Bon, il y a des coms et je ne vais pas les supprimer, mais si vous trouvez moche n'hésitez pas à le dire:)!

Quand il ne reste pour raison
Qu'un rêve flou d'une saison
Quand la vie devient un désert
Quand les mots disent à quoi je sers
Alors il est temps de partir
Quitter le vide pour voir frémir
Encore et toujours les années
De peur de souffrances oubliées
Crier à la face du monde
Que rien n'est plus loin qu'une ronde
Qu'il faut aimer ou bien finir
Finir les jours et les martyrs
Crever l'abcés de la démence
Que chacun garde en sa substance
Lâcher le temps crier moisson
Faire d'un poème une chanson
Ne pas céder ne pas pourrir
Toujours sourire ne plus gémir
Effacer du sel de la terre
Les peurs de vie et la poussière
Trouver l'écho de nos frissons
Dans l'âme même des illusions
Croire, croire, oui dire encore
Dire le partir ou souvenir
Charmer d'un souffle, juste un peu d'air
Le coeur des flammes, le choeur des pierres
Croître et attendrir enfin
Celui qui souffle son chagrin
Démettre d'un coup de lance brut
Le corps de l'homme, la bête en rut
Et céder tout de sa défaite
Renaître enfin de ce mal-être
Se dire qu'on ne peut être mort
Y croire et revivre encore.

signat verte2

22/10/2008

Croire!

000001 CROIRE

Un texte que j'ai déjà posté mais il me plait de le faire partager aujourd'hui, texte d'espoir et d'amour!

Si un jour tu y crois
Ou que tu veux y croire
S'il te vient ce désir
De rencontrer l'amour
Si tu veux en finir
De vivre au jour le jour
Et si tu veux construire
Plutôt que tout détruire
Si tu as foi en toi
Gardant en ta mémoire
Plus qu'un simple soupir
Que tu nommes plaisir
Regarde de la vie
Ce qu'elle ne peut offrir
Qu'aux coeurs les plus aimants
Aux coeurs les plus vivants
Ceux qui vibrent d'aimer
Aimer plus que leur âme
Et là tu trouveras
Les sentiments plus purs
Les envies de donner
Donner et partager
Regarder tous les deux
Le soleil se lever
Ensemble le matin
Respirer la forêt
Aller du même pas
Suivre la même voie
La route de la vie
Qui conduit l'un à l'autre
Maintenant, aujourd'hui
N'être plus jamais seul
Bâtir une maison
Chanter une chanson
Elever des murets
Pour pouvoir abriter
Tous ceux qui te sont chers
Que tu verras pousser
Et puis devenus grands
Enfin quitter le nid
Que tu avais construit
Pour vivre enfin le leur
La vie, le grand bonheur
Celui de devenir 
Des parents à leur tour
Et suivre les saisons
Voguer vers l'horizon
Pour voir leurs plus beaux jours
Et connaître l'amour!

sig rouge foncé