09/05/2009

Sois à moi!

Ce blog est moins fréquenté alors j'en déduis que mes amis et lecteurs préfèrent mes petits virées et autres nouvelles sur mon blog tout neuf qui ne manque pas de visiteurs:)!

Pas de problême en ce qui me concerne, c'est tellement mieux quand on a le choix!

 
a1sois

 

J'en ai franchi des ponts
Et passé des tunnels
J'ai enjambé des monts
Pour caresser mon ciel
Ici enfin je vois
Fleurir tous les bonheurs
Parce que j'ai foi en toi
Tu es là dans mon coeur
Tu dis que notre amour
Est devenu forêt
Et qu'au fil de tes jours
Il brode tes pensées
Comme ce ver à soie
Qui toujours se délecte
D'il était une fois.
 

Sois à moi mon amour
Sois à moi pour toujours
Qu'enfin un grand ciel bleu
Réchauffe nos hivers
Que la neige soit feu
Un soleil pour les Etres
Qui n'ont pas le bonheur
De t'avoir, te connaître
Sois à moi pour le mieux
Mais sans crainte du pire
Porte-nous vers la vie
Qui nous offre ses fruits
Tu es fait pour l'amour
Tu es là pour la joie
 

Sois à moi, sois à moi...

signat rouge1

14:31 Écrit par Mimi dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : amour, femme, bonheur, moi, toi, home, blog a 4 mains |  Facebook |

29/12/2008

Meilleurs voeux!!!

1a meilleurs voeux 2009

Une année c'est si court
Mais si long à la fois
Court pour ceux qui ont tout
Long pour tous les sans joie
Il n'y aura pas de jour
En l'an qui nous arrive
Où il faut rester sourd
Laisser à la dérive
Les petits les perdus
Ceux qui espèrent en nous
Il y a des gens dehors
Il y en a qui ont froid
Ne laissons pas le sort
Croire qu'il a tous les droits
Ouvrons nos coeurs nos portes
Pour repousser très loin
Et faire qu'ils s'en sortent
Ceux qui ont souvent faim.

Taisons-les ces canons
On n'en a rien à faire
Disons-leur enfin non
A toutes ces sales guerres
Quel que soit le Pays
Quel que soit le chemin
Celui qui a conduit
Vers cet affreux destin
De tous petits ou grands
Qui ont peur et qui souffrent
Il est venu le temps
De pouvoir passer outre
A ces dissentiments
Qui trop de peuples déchirent
Offrons-nous le pardon
Promettons-nous de dire
A nos petits enfants
Oui la paix est venue.

Cette année-là j'y étais
Crois-moi je l'ai vécu
C'était bien en janvier
C'est venu à grand bruit
Tu ne le verras plus
Il n'y aura plus de cris!

Cette année je le sais
Tout est enfin possible.
Des otages libérés
Pour tous une vie paisible
Loin de nos différences
Nous retrouvons la Paix
J'ai en moi l'espérance
Je veux la Liberté!

 

L'amour peut être loi
A çà enfin je crois!

sig or

22/09/2008

Dis-moi...

0001AAAaffiche de l'alliance française en bulgarie 

Dis, c'est comment le bonheur
Me demande l'enfant
Est-ce bien quand je pleure
Et que vient ma maman
Me bercer dans ses bras
Que je sais qu'il est là?

Dis, c'est quoi la Liberté
Demande l'exilé
Réprouvé et banni
Si loin de son Pays
Puis-je espérer un peu
De calme sous ton ciel bleu?

Dis, comment pouvoir courir
Moi qui sans mon fauteuil
Ne pourrait pas sortir
Respirer une feuille
Trouverai-je dans le temps
Des semelles de vent?

Dis, quand pourrai-je dormir
Sans trembler, sans souffrir
Ô Dieu c'est quand dis-moi
Que la guerre finira
Pouvoir parler d'amour
Dire demain, dire toujours?

Dis, quand pourront vivre ensemble
Sans honte et sans chagrins
Les Peuples déchirés
Qui aspirent à la Paix
Voir grandir leurs enfants
Dis-moi, c'est maintenant?

signat marron

10/09/2008

L'épitaphe.

aaaaajpg

Quand je disparaîtrai
Vous me mettrez en gerbe
Ne restera de moi
Que ce triste bouquet
Vous penserez peut être
Elle conjuguait les verbes
Je les oublierai tous
Mais pas le verbe aimer
 

Vous mettrez sur ma tombe
Quelques coquelicots
Il sont si éphémères
C’est la fleur qu’il me faut
Car je n’aurai vécu
Que le temps de penser
Le temps n’est rien de plus
Qu’une image floutée
 

Et puis vous écrirez
En guise d ‘épitaphe
Quelques rimes quelques mots
Je vous laisse choisir
Mais puisez dans mes vers
Faites-moi ce plaisir
Que je n’aie pas écrit
En vain tous ces sanglots
 

Ma vie fut belle et riche
Surtout n’en doutez pas
Car j’ai donné bien plus
Que n’ai jamais reçu
C’est la clé du bonheur
Et encore là-dessus
Sur cette tombe, en bas
Dites elle a bien vécu
 

Vous pourrez bien écrire
Tout ce que vous voudrez
Je ne serai plus là
Pour dire si çà me plait
Oh je sais bien allez
Je ne suis pas poétesse
Moi je ne sais donner
Qu’un peu de ma tendresse
Et je rêve souvent
À un monde meilleur

Mais surtout, oui surtout
Ne versez pas de pleurs!

 

sig rouge foncé

15:24 Écrit par Mimi dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (27) | Tags : poesie, bonheur, monde, poeme, epitaphe, tombe, blog mimi |  Facebook |