15/01/2009

L'orpheline.

Ce blog est nominé dans la catégorie HOBBY et ENTERTAINMENT.

J'ai déjà posté ce texte au mois de juillet et bien sûr il a été peu lu et de plus je ne sais pas, il a eu un succés mitigé auprés de mes lecteurs : bien écrit mais trop ceci, pas assez cela... Sans doute trop dur pour la période des vacances. Et j'ai manqué de temps ces derniers jours pour écrire. Cela se ressent sans doute par le peu de visites chez vous. Et puis je suis curieuse de connaître votre opinion aujourd'hui d'autant que c'est un texte écrit dans des circonstances bien particulières.

dyn009_original_461_648_pjpeg_2572620_b7bcba0185428ef82bb36c2391e4782e

 

 

Son regard est éteint
Même pas la brillance
Que donne le chagrin
Dans les grandes souffrances.
Elle ne pense pas.
Elle est seule dans sa bulle
Elle voudrait parfois
Qu'un peu le temps recule
Elle entend une voix
Qui lui parle tout bas
Bonjour ma petite fille
Je suis là, ton papa
Pour toi vois-tu chérie
Je ne suis pas parti
Tu me gardes en toi
Comme un souffle de vie.
Ne cachons pas les mots
Il ne sera plus là
Pour panser ses bobos
Elle ne s'y attend pas
Ce qu'elle voudrait, elle
C'est un grand champs de fleurs
Et puis l'entendre rire
Et effacer ses pleurs
Pour elle rien n'est pire
Que cet affreux silence.
La maison est muette
De ses bruits familiers
Le calme ou la tempête?
Immense turbulence
Le temps s'en est allé.
Elle pourrait jouer
Mais ce creux dans sa tête
Son âme est en béance
Bien qu'elle ne sache pas.
Le temps lui est clément
Qui lui offre cette absence
Car son tout petit être
Ne pourrait pas entendre
Ces mots qu'on lui dit là
Il est mort ton papa.

Alors demain peut-être...
Pour l'instant il est là.

 

sig rouge

Commentaires

Bonjour, ma pupuce! Comment tu vas? Tu as l'air d'être très occupée encore...
Biz tout plein

Écrit par : La P'tite Mimi | 15/01/2009

Bonsoir Mimi, Il est superbe ce texte je ne comprend pas pourquoi tu as eu des critiques dessus, par rapport au sujet il ne peut être plus explicite. Belle soirée, bisousss et amitiés.

Écrit par : tede | 15/01/2009

Mon papa
et oui je le vis ce texte, mais tu sais pourquoi
l'absence, la non présence jusqu'un jour, enfin, une certaine reconnaissance, mais qu'il est long le temps avant........;;;
très bel écrit,
belle soirée, bisous

Écrit par : Nanny | 15/01/2009

j'ai lu et encore une fois ma gorge se serrait.
ta façon d'écrire entraine une émotion extraordinaire.
quel don je suis époustouflé
bisous :o)

Écrit par : pascal | 15/01/2009

coucou mimi je me revois petite , beau texte ma mimi tu décris exactement et de si belle façon ces douloureux instants de l'enfance quand on perd son papa et sa maman . Pas de souci mimi pour les passages , on est la c'est le plus important et y a la vie qui nous prend du temps aussi heureusement , belle soirée mimi , gros bisous

Écrit par : YEPA | 15/01/2009

Que d'émotions MiMi ! Tu ne pouvais mieux l'exprimmer ce lien qui peut unir indéfectiblement un père disparu à sa chère enfant,la prunelle de ses yeux, la flamme de son coeur, qui ne peut comprendre cette souffrance de l'absence impardonnable et tellement injuste mais tellement imprégnée par l'amour qui les lient pour l'éternité !Un bon moment de tendresse et d'une alliance qui dépasse notre entendement.Merci MiMi

Écrit par : Michel | 15/01/2009

Bonjour Mimi Comment vas-tu ce matin? Lorsque'on voit la misère qui nous entoure, on peut reseentir la gêne d'être mieux nantis, certes, mais on peu aussi apprécier doublement le fait d'avoir un toit et de quoi ma,ger chaque jour.

Pour le texte je le trouve triste, parce que c'est triste, mais je n'ai rien à redire.

Je te souhaite une agréable journée Maxi.
Bisous et merci pour tes coms. Ma machine est rôdée, me voilà de nouveau prête à surfer en toute sérénité.

Écrit par : SOLEDAD | 16/01/2009

bonjour très beau texte
il dégage plein d'émotions
on en a le souffle coupé
bonne journée

Écrit par : lupe | 16/01/2009

Sache... ... que je vote chaque jour :-)
Bon WE !

Écrit par : paikanne | 16/01/2009

Bonjour Mimi magnifique, un texte qui vient au bon moment, avec toutes cette tumulte engendré en ce moment.
Bonne Journée . Bisouss

Écrit par : scorpion | 16/01/2009

Bonjour Mimi j'ai lu ton dernier commentaire sur tout sur les skynetblogs ( endroit que je visite pour la troisième fois seulement, et grace aux awards d'ailleurs).
Tu dois pas avoir peur de continuer de visiter les autres blogs: on le sais tous que c'est pas pour la pub.
Et moi, je trouve que ton blog mériterait bien ce award, car chaque fois que je lis tes poèmes j'ai le corps qui est parcouru de frissons de la tête aux pieds. Et franchement je dois dire que je connais pas d'autre auteur dont les écrits me bouleverse à ce point.
Bonne journée , Mimi.

Écrit par : hbron | 16/01/2009

Bonjoour ma belle Un triste écrit,mais plein de réalité,qui m'a fait penser à mes parents parti trop jeunes...
Bonne journée à toi,Mimi,nous avons encore du soleil aujourd'hui comme toi d'ailleur. Bisous de Mimi du Sud.
(j'ai voté)

Écrit par : Mimi du Sud | 16/01/2009

Coucou Mimi L'émotion est à son comble en lisait ce poème.
Il fut c'est vrai profiter de l'instant présent, car le futur personne ne le connait.
Très bonne fin de semaine
Gros bisous
Freddy

Écrit par : Freddy | 16/01/2009

Superbe texte par sa justesse et le choix des mots. Tu as l'art de te mettre complètement dans la peau d'un personnage. Belle fin de semaine et gros bisous.
PS: en allant voter, j'ai vu que tu étais en tête, tu le mérites bien.

Écrit par : alain | 16/01/2009

alors là mimi !
ce lundi ma fille commence un stage chez les enfants"soi disant attardés" tout simplement parce qu'ils ont perdus père ou mère ... et qu'ils se retrouvent tout simplement isolés ou abandonnés
dans un centre, où ils doivent simplement tout réapprendre par manque d'attention ou par manque de chance !
l'émotion est à son comble dans ce texte
bisous mimi passe une bonne après midi

Écrit par : Anne | 16/01/2009

Bonjour Mimi, Très beau texte plein d'émotions,
Bisous
A bientôt,
Martine

Écrit par : Martine | 16/01/2009

*oo* Je me souviens très bien de ce texte, j'avais bien aimé et
si les avis étaient mitigés, c'est peut-être pcq la mort reste un sujet un peu tabou, comment bien mettre des mots dessus surtout adressés à des enfants, les non-dits sont toujours lourds. Comme le silence dans la maison, on marche sur la pointe des pieds, que ce doit être angoissant pour un enfants, alors qu'il faut continuer la même vie, parler du mort, l'inclure dans le quotidien, enfin...je crois ;-)
Bisous Mimi, bon aprèm :-))

Écrit par : Loo | 16/01/2009

Coucou Mimi, j'adore toujours tes textes ils sont d'une grande émotivité que tu parviens à transmettre.Moi je poste peu oui c'est exacte mais mon bras est en réeduccation hors mes oeuvres pour les mettre sur le blog je dois d'abord les photographier!!!!c'est là le problème ,mettre sur un mur etc;;;je n'arrive pas encore ....mais tout reviendra bientôt.0 très bientôt

Écrit par : Elisa | 16/01/2009

Mais... C'est triste ça, réel, vrai, juste mais triste.
Je te souhaite une soirée digne d'un conte de fée.
Bisous.

Écrit par : Universel | 16/01/2009

Toujours superbe ce texte ! Je l'avais déjà découvert la dernière fois et j'en ai toujours les frissons et les larmes aux yeux.
Cette nomination tu la mérites bien et j'en suis très heureuse pour toi. Je poursuis mes votes pour toi.
Très beau week-end à toi douce Mimi.
Bisous,

Écrit par : Brig | 17/01/2009

C'est très émouvant, Mimi. Et dans une âme en béance et orpheline, on ne pourra que de temps à autre dispenser la lumière d'un éphémère oubli. Quand elle saura, son papa disparu aura une autre vie dans son esprit qui pressent déjà.
Je te souhaite un très bon w-e, Mimi.

Écrit par : edouard | 17/01/2009

Hello petit Mimi un petit passage chez cette amie du sud, juste pour voir ce qu'elle raconte....

Nominée dans bricolage et enternainment ??? C'est quoa enternainment ??? :-)

A bientôt

Écrit par : patrick | 17/01/2009

Bonjour Mimi.. C’est toujours un moment de bonheurs que de venir sur ces pages ou se trouve une amie de cœur auquel je pense. C'est triste ce poème, mais magnifique de sensibilité comme tous tes textes d'ailleurs !
Que cette journée t’apporte des heures douces et pleines de bonheurs à toi mon amie
Je pense bien à toi et t’envoie plein de gros bisous

Écrit par : Chadou | 17/01/2009

très bel hommage d'un enfant pour la perte de son cher papa. C'est vraiment beau.

Écrit par : josiane50 | 18/01/2009

Que d'émotion ! ... et c'est vrai que, quand ce genre de texte sent le vécu, ya comme une boule qui se serre dans la gorge.

Bizzz... passe un excellent dimanche...

Écrit par : Turquoise1960 | 18/01/2009

Bon dimanche ! Oui je t'avais vue en ligne, je m'étais donc permise de te contacter ... sans vouloir te déranger bien sûr. Passe un beau dimanche, moi j'attends les enfants aujourd'hui. Chez toi il neige ? ici il pleut pour pas changer, mais c'est pas grave, le soleil est dans le coeur ... le coeur est ailleurs, et là il fait beau !
Bisous

Écrit par : Brig | 18/01/2009

Merci pour tes chaleureux éloges! C'est un poème émouvant; une très belle complainte; ton poème sur "Ecrire" est beau aussi; j'aime bien te lire car ton écriture a une fluidité musicale et tu traites de thèmes d'actualité qui sont à mes yeux essentiels.
Félicitations pour ta nomination!
Amicalement
à bientôt
Géraldine

Écrit par : MULLER Géraldine | 18/01/2009

Je me souviens de ce texte qui me touche toujours autant.
Que savons-nous de la conscience de la mort chez de jeunes enfants ? On imagine qu'ils ne réalisent pas, mais qu'en sait-on s'ils se taisent et acquièrent par leur silence une maturité prématurée. Mais comme ils sont encore au stade du jeu qui passe de la réalité au rêve, ils ne distinguent toujours pas la différence dans leur vécu. Je pense qu'il faut tôt au tard qu'ils expriment leur souffrance, pour leur vie plus tard aussi. On doit faire son deuil à n'importe quel âge!

Écrit par : Saravati | 19/01/2009

Les commentaires sont fermés.