29/12/2008

Meilleurs voeux!!!

1a meilleurs voeux 2009

Une année c'est si court
Mais si long à la fois
Court pour ceux qui ont tout
Long pour tous les sans joie
Il n'y aura pas de jour
En l'an qui nous arrive
Où il faut rester sourd
Laisser à la dérive
Les petits les perdus
Ceux qui espèrent en nous
Il y a des gens dehors
Il y en a qui ont froid
Ne laissons pas le sort
Croire qu'il a tous les droits
Ouvrons nos coeurs nos portes
Pour repousser très loin
Et faire qu'ils s'en sortent
Ceux qui ont souvent faim.

Taisons-les ces canons
On n'en a rien à faire
Disons-leur enfin non
A toutes ces sales guerres
Quel que soit le Pays
Quel que soit le chemin
Celui qui a conduit
Vers cet affreux destin
De tous petits ou grands
Qui ont peur et qui souffrent
Il est venu le temps
De pouvoir passer outre
A ces dissentiments
Qui trop de peuples déchirent
Offrons-nous le pardon
Promettons-nous de dire
A nos petits enfants
Oui la paix est venue.

Cette année-là j'y étais
Crois-moi je l'ai vécu
C'était bien en janvier
C'est venu à grand bruit
Tu ne le verras plus
Il n'y aura plus de cris!

Cette année je le sais
Tout est enfin possible.
Des otages libérés
Pour tous une vie paisible
Loin de nos différences
Nous retrouvons la Paix
J'ai en moi l'espérance
Je veux la Liberté!

 

L'amour peut être loi
A çà enfin je crois!

sig or

26/12/2008

Bonheur du jour.

Vous aurez compris que, accaparée par les préparatifs de Noël, je n'ai rien écrit ces derniers jours, honte à moi.  Je reposte donc un vieux texte choisi non pas dans mes préférés mais dans les pas trop tristes, je ne vais pas vous faire pleurer, bigre! en cette période de joie:)!

1

 

Tu es venu à moi
Et tout a basculé
Le chemin de ciel bleu
Le rire la gaieté
Tu es mon pur soleil
Ma douce délivrance
Rien n'est jamais pareil
Je retrouve la chance
La vie sourit à ceux
Qui lui disent y croire
Elle aime les audacieux
Et même les sans gloire
Mais qui savent la saisir
Telle qu'elle est tous les jours
Sans devoir se meurtrir
Sans chercher en errant
Bien d'autres paysages
Nous avons des sourires
Ici et maintenant
Pourquoi quêter ailleurs
De plus nobles offrandes
Que celle de l'amour
Que nous pouvons porter
Tu es moi je suis toi
Je n'ai rien inventé
Je suis toi tu es moi
Pour nous c'est bien assez
Ni riche ni héros
Mais deux âmes sans blasphême
Se redisent ces mots
Tu sais c'est toi que j'aime
Ce n'est pas compliqué
Histoire universelle
Il n'y a qu'à donner
Toi tu m'offres mon ciel
Juste deux mots d'amour
Un je t'aime un toujours
C'est la rime la plus belle
Celle de tous les poètes
Car elle est éternelle
Mais non ce n'est pas bête
C'est la vie c'est la joie
Un bonheur partagé
Et moi tu vois j'y crois
Tu es mon doux secret.

Copie de bonne-annee

19/12/2008

Joyeux Noël!!!!

Voilà!
Le décompte de Noël a commencé, la neige est au rendez-vous, le Pêre Noël a sans doute tout prévu mais dans le doute, on va un peu l'aider à remplir sa hotte pour gâter les proches -ou moins proches mais à qui l'on pense pour l'occasion-, se faire de jolies maisons, prévoir des menus sympas et (on va essayer) pas trop chers qui respectent aussi nos idées sur le respect des animaux, de l'environnement, de la santé... bref, être en harmonie avec soi-même tout en conservant la notion de plaisir et de fête.

Et puis et surtout, on va penser -et agir- à ceux et pour ceux qui n'ont rien, ceux qui sont seuls ou malades, en faisant un geste même petit pour quelqu'un de notre entourage et/ou inconnu, une aide pour une Association pas nécessairement sous forme de don d'argent mais aussi en offrant un peu de son coeur, de son temps, de son écoute, de son Humanité. C'est cela même: au moins une fois dans l'année, soyons tous Humains!

Je pense et je penserai tout particulièrement à Samantha, son entourage lui transmettra mon message, pour qui je voudrais que ce Noël, si particulier, soit le plus beau de sa vie, que le Père Noël existe ce soir du 24 décembre spécialement pour elle et lui apporte les plus beaux des cadeaux: la guérison et l'amour des siens, surtout bien sûr, celui de sa jolie petite fille!

Je ne reposterai plus avant Noël, je serai en famille à Paris, je visiterai sans doute vos blogs dés mon retour mais d'ores et déjà, pour ceux qui passent ici, je vous souhaite une belle fête de Noël. Que vous soyiez seul, en famille ou entre amis, que l'esprit de Noël vous accompagne et vous apporte la sérénité, la joie d'être vous même!!

noel autour du monde

La nuit est traversée
D
e tremblantes lumières
Les bougies jouent jolies
Derrière les carreaux
La buée se fige
Aux bouches des enfants
Il fait coeur, il fait bon
Il fait un temps d'amour
Les cloches doucement
Au loin tintent et sonnent
Il n'y a que le froid
Pour étouffer leurs mots
Elle est belle la nuit
Dans son poudreux frimas
Les marrons sont au chaud
Ils attendent leur heure
Bientôt tous les enfants
Pourront sauter de joie
Ils auront dans leurs yeux
Les plus tendres délires
Des mots de tous les jours
Qui ne veulent plus rien dire
C'est une nuit d'amour
C'est une nuit de joie
C'est dans ces moments-là
Que je crois au bonheur
Des instants suspendus
Où chacun se délecte
De sons, de chants d'amour
On ne sait que donner
C'est une nuit toujours
C'est une nuit beauté
Chacun se souviendra
De ces instants sacrés
Tout ces moments  reçus
Ces  lueurs partagées
De ces présents donnés
Mais surtout ces silences
Ceux qui parlent au coeur
Qui disent tout de l'amour
C'est la nuit de Noël
Et là tout est possible
On imagine mal
De n'être pas aimé
On voudrait partager
On voudrait tout céder
Je t'offre de la vie
Pour pouvoir te sauver
Personne n'est plus seul
Il n'y a plus de ruines
Plus de cris plus de pleurs
Personne ne souffrira
De n'avoir plus de bois
D'avoir encore trop froid
Car Noël voyez-vous
Ne saurait passer outre
Les perdus les paumés
Tout le monde y a droit.

Je rêve de ce monde où l'amour serait roi
Serais-je trop naïve?
Hélas, hélas! je crois.
Nous n'y arriverons pas.

MIMI.SIGNATURE NOEL

16/12/2008

Y croire.

quand il ne reste pour raison

Ah! il faut quand même que je vous dise, ce jour mardi 16: à la relecture je me rends compte que ce texte me déplait vraiment. Mais que m'a-t-il pris de poster çà? Bon, il y a des coms et je ne vais pas les supprimer, mais si vous trouvez moche n'hésitez pas à le dire:)!

Quand il ne reste pour raison
Qu'un rêve flou d'une saison
Quand la vie devient un désert
Quand les mots disent à quoi je sers
Alors il est temps de partir
Quitter le vide pour voir frémir
Encore et toujours les années
De peur de souffrances oubliées
Crier à la face du monde
Que rien n'est plus loin qu'une ronde
Qu'il faut aimer ou bien finir
Finir les jours et les martyrs
Crever l'abcés de la démence
Que chacun garde en sa substance
Lâcher le temps crier moisson
Faire d'un poème une chanson
Ne pas céder ne pas pourrir
Toujours sourire ne plus gémir
Effacer du sel de la terre
Les peurs de vie et la poussière
Trouver l'écho de nos frissons
Dans l'âme même des illusions
Croire, croire, oui dire encore
Dire le partir ou souvenir
Charmer d'un souffle, juste un peu d'air
Le coeur des flammes, le choeur des pierres
Croître et attendrir enfin
Celui qui souffle son chagrin
Démettre d'un coup de lance brut
Le corps de l'homme, la bête en rut
Et céder tout de sa défaite
Renaître enfin de ce mal-être
Se dire qu'on ne peut être mort
Y croire et revivre encore.

signat verte2

13/12/2008

Partir.

partir

 

Et si le vent souffle demain
Je partirai
Je quitterai le bleu du ciel
Et sans me retourner
J'irai vers les nuages.

Mes doigts seront ornés
Par ces cheveux de brume
Le soleil ne fera plus partie
De mes longs jours
Dans ce noir paysage.

Je veux voir des torrents
S'abattre sur mes mains
De pluie de gel d'écume
Fulgurance d'éclairs

J'aimerai ces orages.

Des côtes découpées
De grands rouleaux de vagues
Des embruns d'océan
Se pareront
Comme un nouveau visage.

C'est là que je t'attends
C'est là que je t'espère
Tu chanteras l'amour
Et enfin je pourrai

Caresser ces rivages...

Et m'y laisser aimer.

sig rouge

10/12/2008

150000, celà vaut bien un poème!

 femme

J'ai déjà posté ce texte mais je n'ai pas eu le temps, comme j'en avais fait le projet, d'écrire quelque chose spécialement pour ces 150000 visites. Et celui-ci se prête bien à la circonstance.

Merci à tous, vous qui passez régulièrement ou occasionnellement et me laissez parfois de si gentils mots, qui m'accordez souvent votre amitié, passagère ou durable mais croyez-le, toujours appréciée!

 

J'ai lu tant de vos mots
Me parlant d'amitié
J'ai dû parfois je crois
Entendre vos coeurs parler
Certains me sont fidèles
Depuis le tout début
D'autres, frôlements d'ailes
Me sont un jour venus
Vous m'avez dit c'est çà
Ce que je veux entendre
Pourtant je ne sais pas
Je crois bien me méprendre
Je ne trouve pas les mots
Qui vous rattachent à moi
J' ai un coeur en sanglots
Je ne sais pas pourquoi
Parfois lorsque j'écris
Je me dis c'est pour vous
Puis me revient un cri
Mais non tu n'es pas nous
Tu ne veux pas admettre
Nous sommes plus légers
Sous ta plume fais naître
Des soupirs des baisers
Mais ne nous parle plus
De ces instants qui blessent
Des combats des perdus
Des guerres et sans cesse
La tristesse te prend
Tu nous dis des chagrins
C'est ce que toi tu entends
Mais pour nous tout est vain
Que cessent tous ces cris
Ces instants de détresse
Que nous vienne l'oubli
De toutes les faiblesses
Offre tes cauchemars
Au monde des bannis
Et nous, éclaire-nous
Le chemin de la vie
Mets-nous des fleurs de soie
Des rubans des dentelles
Entrouvre-nous la voie
Vers une mer plus belle
Trouve pour nous enfin
De la sérénité
C'est à ce prix tu vois
Là tu auras gagné
De rencontrer toujours
Le chemin de nos coeurs
Reparle-nous d'amour
Laisse tomber les pleurs
Et nous viendrons ici
Sereins, prêts à sourire
Cette vérité-là
Je crois est bonne à dire
Si nous voulons de toi
C'est de ta plume en fleurs
De tes instants d'émoi
De futiles bonheurs
Et même si tu es triste
Nous te sourirons bien
Ne la joue pas artiste
Un clown mais sans chagrin
Reprends ton gros bâton
Celui de pèlerin
Et cherche des émotions
Dans les petits chemins
Celui des gens heureux
Celui des amoureux
Amour toujours, voila
Un trés heureux destin
Mais qu'on ne tremble plus
A des causes perdues
Donne-nous s'il te plait
La douceur des baisers
Sème sur nos envies
Des champs de paradis
A ce prix-là tu sais
Tu seras notre amie.

sig rouge

04/12/2008

A ma soeur.

dyn003_original_418_532_pjpeg_2572620_3449b4069af2891cc165b943c29c91f2

Elle a choisi de nous quitter un 4 décembre.

 

Ma soeur
Il fallait le comprendre
Ma soeur
Je ne pouvais entendre
Ton mal d'aimer
Ta soif de nous le dire
Toi tu voulais
Autre chose que le pire
Tu as
Connu tant de souffrances
Tu avais
Connu tant de malchance
Tu attendais
De nous une lumière
Pourtant tu sais
Nous ne pouvions rien faire
C'est toi
Qui contrôlais ta vie
C'est toi
Mais toi tu nous as fuis
Tu aurais pu
Choisir de te reprendre
Tu sais la vie
Parfois peut nous surprendre
Elle offre
Ses moments les plus doux
A ceux
Qui croient être au bout
Il faut parfois
Savoir saisir sa chance
D'un autre amour
D'une douce présence
Tu as
Couru vers des chimères
La nuit parfois, je crois
Entendre tes prières
Je sais la peur
De vivre est bien trop dure
Alors adieu
Adieu ma soeur ma reine
Tu sais sous peu
Je n'aurai plus de peine
Je garderai
Tous nos mots les plus chauds
Et de nous deux
Les rêves les plus beaux
Car je n'aurai
Au coeur plus d'amertume
Et je vivrai
Sans pensées importunes
Je donnerai
Ce que tu as refusé
Et j'aimerai
Ceux que tu as quittés
Pour effacer en eux
Toute trace de haine
Et ne garder
Que ce mot doux: on t'aime!

signat verte2

02/12/2008

Elle danse.

ELLE DANSE

J'ai déjà posté ce texte mais je manque de temps en ce moment pour écrire et je le regrette. Si j'ai choisi celui-ci parmi tant d'autres c'est parce qu'il a eu beaucoup de succés à sa première présentation et vous  serez nombreux parmi mes nouveaux lecteurs à le découvrir. Quant à ceux qui me suivent depuis plus longtemps, j'espère que vous aurez plaisir à le retrouver. 

Elle danse
Tout son être se noie
Au flot de la musique
La vague de ses hanches
Paresse doucement
Ses bras ploient et ondulent
En cet instant magique
Elle flotte amoureusement
Comme sur un nuage
Et son corps simplement
En oublie d'être sage
Pas de jupette en tulle
Pas cette danse-là
Elle, elle n'aime pas çà
Mais plutôt des sanglots
En musiques frivoles
Elle saute elle va elle court
En une valse folle
Et ses tous petits pas
Nous font rêver d'ailleurs
Elle danse
Mais pour elle
Pour trouver le meilleur
Elle flotte et repart
Au son de la musique
Elle oublie qui elle est
Vit en apesanteur
Tout en elle est léger
Elle donne son coeur
Elle vibre d'émoi
Au plus profond de l'âme
Elle sait ce qu'elle est
Elle n'est qu'une femme
Une belle une vraie
Une qui est désirée
Elle oublie que demain
Revient la vérité
De cet amour perdu
Et pour lui elle pleure
Lui qui l'a bafouée
Elle ne le verra plus
Mais pour l'heure
Elle danse.

MIMI.signat