25/11/2008

Femme battue.

Le 25 novembre est la journée mondiale contre la violence faite aux femmes.

01femme battue2

 

Voilà il est sorti. Mais elle ne sait que faire
Son premier mouvement est la honte. Pourtant
Elle, elle n'a rien fait que défendre ses enfants.
Ils se sont endormis, font confiance à leur mère
Ils sont encore petits, çà ne dure pas longtemps.
Bientôt il jugeront, mais qui? Ils aiment tant leur père
Et elle n'en peut plus de subir l'homme lourd
Celui qui a juré protection et amour
Pour qui elle a brûlé ses plus beaux sentiments.

Ensuite il rentrera, demandera pardon
Comme cent fois déjà, lui donnera raison
La prendra dans ses bras, pansera ses blessures
Lui dira tu sais bien, ce n'est pas ma nature!
Elle ne le croira pas mais elle a peur de lui
Ravalera ses larmes, dira mais oui, mais oui!
Bien sûr tu es pardonné, n'en pensera pas un mot.
Il la possédera pour s'endormir bientôt
Et elle, elle attendra qu'enfin le jour se lève
Elle dort rarement, elle fait de mauvais rêves.

Dans la rue les passants regardent cette femme
Leurs sourires narquois ne la tromperont pas
Elle se juge mal elle se trouve infâme
De manquer de courage au point de rester là.
Elle se conte des histoires, elle dit mais les enfants?
Au fond elle sait trés bien que c'est un faux prétexte
Et qu'un jour, quand eux-mêmes seront un peu plus grands
Ils vont lui en vouloir de subir ce contexte.
Mais alors où aller, comment vivre encore?
Les coups sont devenus son unique décor.

Les coups et la boisson. C'est son lot quotidien
Pourtant elle l'aimait, et tout allait si bien
Le soleil en été, les vacances d'hiver
La pluie ou bien le vent, ils aimaient tout ensemble
Que ce soient les jours gris ou ceux de grand soleil
Petits matins frileux ou chaleur des réveils
Elle partira c'est sûr mais quand? Oui mais comment?
Qui pourrait vouloir d'elle, elle ne se supporte plus
Elle est laide, elle est vieille
Elle marche menu, tant les coups l'ont fourbue.

Un jour mes chers enfants, vous me verrez grandir
Un jour nous partirons vous pourrez être fiers
Il n''y aura plus de cris, il n'y aura plus de guerre
Vous serez dans mes bras et je pourrai partir
Je saurai que pour vous c'est la bonne solution
Il me faut seulement qu'un peu plus fort cet homme
Me batte. Que ce jour je perde ma dignité
Ou que pour vous je tremble, vous sente menacés
Pour que je sache enfin jouer ma partition.
Celà parait si peu, c'est le courage en somme!

Et pour vous je pourrai rejouer le printemps
Reverdir les saisons et caresser le temps
C'est ce soir, allons-y! Nous partons
Pour rencontrer la vie. Ô que celà est bon!

signat bleu nuit

 

Commentaires

Bonsoir Mimi Joli texte .Les femmes sont le plus souvent victimes de violence par les hommes qui ont bu ou par leur égoïsme ou leur l’acheter, malheureusement j’ai connu une collègue de travail de mon épouse qui a subit cette violence et ce n’était pas joli à voir. Bonne soirée Mimi bisou

Écrit par : scorpion | 25/11/2008

3/4 3 femmes sur 4 ont déjà subi une violence. Physique,psychique,morale, harcellement,etc. C'est énorme. Bande de lâches!!!

Écrit par : Oly | 25/11/2008

Bonsoir MiMi Que de vérité ton écrit,et c'est bien malheureux,de savoir que des femmes soient battues.
Plus de Mistral sur toulon,aujourd'hui,un soleil magnifique sur un beau ciel bien bleu,mais il a fait quand même froid,c'est resté toute la journée à 11° chez moi.
Bonne soirée ma belle
Bisous
Mimi du sud.

Écrit par : Mimi du Sud | 25/11/2008

Bonjour Mimi En ce mercredi trés ensoleillé mais frisquet,
je te souhaite une agréable journée
Bisous à toi ma belle
Mimi du Sud

Écrit par : Mimi du Sud | 26/11/2008

Bonjour Mimi Un texte poignant, mais malheureusement si vrai! Et souvent les voisins se rendent compte de ce qui se passe, mais ils ferment les yeux. Surtout pas se mêler.
Ici le soleil est au rendez-vous, mais il fait très froid. Enfin c'est l'hiver.
Passe une très bonne journée, bisous.

Écrit par : Désirée | 26/11/2008

Il en faut du courage pour ces femmes, leur quotidien fait de souffrance et angoisse...
Peut-être qu'en créant des structures adaptées, cela pourrait aider...

Très joli texte plein d'émotion.

Bonne journée

Écrit par : papillonbleu1977 | 26/11/2008

Merci mimi de nous l'avoir rappelé
accompagné comme toujours d'un texte plein de sensibilité
triste réalité quotidienne et combien se taisent par peur
et par culpabilité
gros bisous mimi

Écrit par : Anne | 26/11/2008

Bonjour Mimi, Superbe texte sur un sujet grave. Je n'arrive pas à comprendre que de tels comportements puissent exister. Merci de ton passage , bizz, à bientôt.

Écrit par : tede | 26/11/2008

Lacheté c'est le seul mot qui me vient à l'esprit, je trouve ca lache de profité de la faiblesse.
bisous mimi, à bientôt ici ou ailleurs

Écrit par : noutousssss95 | 26/11/2008

*oo* "Il me faut seulement qu'un peu plus fort cet homme
me batte. Que ce jour je perde ma dignité
Ou que pour vous je tremble, vous sente menacés"

Effrayant jusqu'où on peut aller dans la souffrance avant que la goutte ne fasse déborder le vase !

Bisous Mimi, bon aprèm :-)

Écrit par : Loo | 26/11/2008

Superbe billet et surtout d'avoir y pensé. Elles sobt nombreuses, beaucoup trop,les victimes de ces hommes ignobles.
Bonne soirée ma puce à demain
Gros bisous
Freddy

Écrit par : Freddy | 26/11/2008

bonsoir Mimi En cette fin d'aprés-midi,où je me suis bien reposé,car j'ai une migraine carabinée lol !!
je te souhaite une agréable soirée,
bisous à toi ma belle
Mimi du Sud.

Écrit par : Mimi du Sud | 26/11/2008

pourquoi les femmes sont si faibles? une bonne sousoupe pour une bonne diarrhée, chacun sa manière mais jamais se laisser faire!
Tu as vraiment le talent d'écrire les choses de la vie.
Bisous mimi et que la vie te préserve.

Écrit par : Laura | 26/11/2008

Je découvre ce blog et ses textes.
Quelle belle façon d'aborder des problèmes de société qui, malheureusement ne seront jamais résolus, une publication plus large serait la bien venue car, les commentaires le prouvent, ces textes marquent et nous font réfléchir.
Félicitations.

Écrit par : Eifel | 26/11/2008

C'est si bien écrit comme toujours, mais surtout, de lointains souvenirs me permettent de sentir que tu parles vrai. Ce ne sont pas les généralités que l'on entend parfois, c'est du vécu. Bonne soirée, bisous.

Écrit par : alain | 26/11/2008

je précise... non pas du tout, comme tous mes textes, c'est de la fiction pure! si j'ai eu l'occasion, dans ma vie de bénévole, de rencontrer des femmes en souffrance, je n'ai jamais subi aucun sévice! et ce texte ne raconte même pas l'histoire de l'une de ces femmes, je ne me le serais jamais permis:)!

Écrit par : mimi | 26/11/2008

Je porte mon ruban blanc ! C'est drôle, je voulais poster demain un article sur ce thème : question d'être sur la même longueur d'ondes, visiblement, on a le même type de sensibilité.
Je suis, moi aussi, sur FB, et l'idée du groupe d'entraide m'intéresse.
Prends contact avec moi par mail et je te répondrai, tu auras, ainsi, mon nom.
Bisous.

Écrit par : Isa | 26/11/2008

quelle histoire ma Mimi de toi à Nays, de Nays à Barbara, Nays m'envoie +ieurs chaines tous les jours cela n'aurait-il pas été plus simple de me le demander.... enfin, très joli texte comme toujours et j'ai aimé ta précision concernant tes poèmes, moi j'ai même plus le courage de commenter les miens, directement on dit que je déprime, je sens que je vais me jeter en bas d'un pont lol...... pourquoi ne comprend-t-on rien, je suis fatiguée mais je suis bien dans la tête non c'est autre chose, je ne sais pas l'expliquer sauf dans mon post.

J'ai dit un compte à rebours de 5 jours, je mets fin au blog Jaly, je ne le supprimerai pas de cette façon je garderai tous les souvenirs et qui sait??? pour le moment c'est le vide complet plus aucune idée ne me vient pour poster, je n'ai plus de photos et les poèmes sont mal compris. Merci pour toutes tes visites et tes mots gentils. Tu resteras dans mon coeur. Ceci est un copier-coller ne m'en voulez pas. Bisous

Écrit par : Jaly | 27/11/2008

Bonjour Mimi.. Je te souhaite une très bonne journée pleine de douceur et de câlins…
C'est la triste réalité de ses pauvres femmes et tu le raconte avec toujours autant de sensibilité...
L’amour, c'est la tolérance, l'acceptation de l'autre tel qu'il est, c'est aussi aimer en sagesse et humilité….
Je te fais de gros bisous

Écrit par : Chadou | 27/11/2008

Bonjour Mimi En ce jeudi,je te viens te souhaiter une bonne
et agréable journée,ici le temps est trés beau,trés ensoleillée,mais avec notre bon Mistral
qui souffle et qui nous glace lol !!
Bisous à toi
Mimi du Sud

Écrit par : Mimi du Sud | 27/11/2008

que dire au fur et à mesure que je lisais tes paroles ma gorge se serrait.
c'est très dur mais pourquoi attendre.....
Il faut fuir pour enfin revivre et retrouver en soi sa personnalité son amour propre et donner a ses enfants une autre vision de la vie
bisous ma douce

Écrit par : Pascal | 27/11/2008

bonsoir mimi un passage tardif..mais ce matin le coeur n'y était pas
samantha la petite fille de mon papy de coeur a du être greffée en urgence hier tard dans la soirée son état n'était pas bon de tout (je tenais à te prévenir)
papy à laissé des nouvelles sur son blog "les enfants "
tout gros bisous mimi

Écrit par : Anne | 27/11/2008

Bonjour MIMI .Tres beau texte qui me touche .Tu sais la violence est comme transparente parfois .Le meilleur gars peut devenir violent si on ne fait pas ce qu'il veut ou si on prononce ce qu'il ne veut pas entendre et le pire c'est que tous ont confiance en lui car il sait s'y prendre avec les gens et ne montrer que son bon côté voilà! bisous xxxx

Écrit par : ANASTASIAQUEBEC | 27/11/2008

Bonsoir Mimi Bonheur et chagrin ainsi va la vie, très belle poésie douce mimi, Bonne soirée Bisousss

Écrit par : scorpion | 28/11/2008

que c'est vraiment beau mimi et quelle réalité de la vie !

Écrit par : josiane50 | 29/11/2008

Des couleurs ! Désolée Mimi, tu as joliment habillé ton blog des couleurs de Noël, mais avec ma vue vieillissante, je n'arrive pas à bien lire tes textes, bleu sur fond rouge, épreuve trop difficile pour moi!
Merci pour tes visites !
Bonne journée

Écrit par : Saravati | 02/12/2008

Les commentaires sont fermés.