25/09/2008

S.D.F.

00001AAAAAAAAAsdf

J'ai posté ce texte déjà. Je vous l'offre là dans son intégralité. Un peu long me direz-vous! Mais la première version m'a semblée trop généraliste.

En fait lorsque je l'ai écrit, j'imaginais C. Chazal dans le "rôle" de la femme. Je ne veux pas dire que cette journaliste que j'apprécie se fiche des SDF mais, plus simplement pour moi, il était plus facile de mettre un visage sur la passante dont je parle:-).

S. D. F.

Il fait doux, temps matin
Mais un peu tristounet
Elle marche d'un bon pas
Lui ne sait où aller
Il fait semblant de vivre
D'entamer la journée
Il va un peu la suivre
Elle est déterminée
Comme toutes ces personnes
Qui s'en vont travailler.
Tous les jours il la voit
Elle est toujours en retard
Il essaie de savoir
Qui elle rejoint le soir
Quand elle rentre tard
Un mari, un amant
Et puis un, deux enfants!
Elle lui paraît heureuse
Son visage est serein
Mais est-elle amoureuse
Sans doute un homme bien.

Il s'assoit contre un mur
Il glisserait plutôt
Comme le sol est dur!
Il n'a pas de repos
La nuit il dort si mal
Dans les miasmes sordides
De ce petit local
Si plein, mais qui lui semble vide
Vide de tous ces mots
Que personne ne dit
J'ai froid j'ai peur la vie
Mais où elle est ma vie?
Toujours courber le col
Attendre qu'on te donne
Tu es là sur le sol
Et personne ne te sonne
Tu n'as même plus d'avis
Tu n'iras pas voter
De ta voix ce pays
Ne veut pas en parler.
Ceci est si banal!

Tu n'es qu'un mal loti
On se renvoie la balle
C'est sa faute aussi
Il boit. Et il est sale
Je n'étais pas comme çà
Je le suis devenu
On te vire, tu t'en vas
Ailleurs il y a l'emploi
Oui mais ailleurs c'est où?
On ne me l'a pas dit
Et je m'en suis allé
De défaite en dépit
Trop vieux monsieur, trop cher
Mais qu'est-ce que vous croyez
Un jeune fera l'affaire
C'est çà ou le balai
Petits boulots sinistres
Et descente aux enfers
On écrit aux ministres
Qui n'en ont rien à faire
Alors là vous tombez.

Puis un jour c'est la rue
Une panne de loyer
Déjà huit mois monsieur
Vous ne pourrez plus payer.
On vous saisit vos biens
On vous met à la porte
Mais une âme sans toit
C'est comme une âme morte
Bien sûr on nous héberge
On nous donne à manger
Mais qui nous reconnaît
Qui nous sait humilié?
Pas cette jeune femme
Au bon pas élastique
Qui va en conquérante
Qui tient là son public
Elle fait une émission
J'ai vu à la télé
Le soir quand au foyer
Et par pure exception
Parce qu'il y a SA rubrique.

Ô combien je voudrais
Qu'un soir elle m'invite
Je pourrais m'expliquer
Dire que tout va trop vite
Je ne suis pas un clochard
Je suis un sans-abri
Un homme qui avait tout
A qui l'on a tout pris
Elle parle de nous
Mais ne nous connait pas
Elle invite des savants
Mais qui ne savent pas
Ils ont de beaux costumes
Rentrent chez eux le soir
Mais qu'est-ce qu'ils en sauraient
De notre désespoir
J'avais femme et enfants
Tout le monde est parti
Comment les faire vivre?
Je suis un sans-abri.

Mais demain si Dieu veut
Je pourrai repartir
Couper court mes cheveux
Et un peu me vêtir
J'élèverai mon âme
Vers un ciel plus serein
Si seulement cette femme
Me tendait une main!

 

signat rouge foncé

Commentaires

Bonjour Mimi.. Hé oui, ça peu arriver à n'importe qui il suffit d'une perte d'emploi et des traites à payer!
Mais même sans ces ennuis, il y a des jours avec et des jours sans...je n'ai pas trop le moral ces jours ci, mais il faut bien faire avec et faire semblant !
Je te fait de gros bisous et te souhaite une bonne fin de semaine

Écrit par : Chadou | 25/09/2008

Bonjour Mimi j'espere que tu vas bien et moi aussi les sans abri ça me preoccupe beaucoup
Quand on pense que des parents jettent leurs enfants à la rue ou que des gens qui ont travailler toute leur vie perdent leur emploi .C'est toute leur vie qui est changée voilà! Bravo aux bénévoles qui aident ces gens à s'en sortir mais est ce assez?

Écrit par : anastasiaquebec | 25/09/2008

oui ça donne la boule au fond de la gorge ...faut pas grand-chose !!!
mimi ils commencent seulement mes framboisiers, quasi pas eu de soleil cet été et comme on annonce un peu de gel y a des chances qu'ils s'endormiront aussi...
bisous

Écrit par : nays | 25/09/2008

Bonjour ma chérie. Superbe texte plein de vérité et de sensibilité. Tu as bien fait de le rééditer.

Et dire que personne n'est à l'abri !

Bisous.

Écrit par : Rafaël | 26/09/2008

Bonjour. Je découvre ton blog, très beau texte, tristounet, mais la vie n'est pas un long fleuve tranquille, elle est au contraire semée d'embûches et de travers.
Malheureusement beaucoups de personnes sont "sur la corde", exclusion, licenciement, maladie, décès...
Amitié.

Écrit par : Belge250 | 26/09/2008

juste pour te souhaiter une bonne journée ensoleillée (si si nous avons le soleil)
gros bisous

Écrit par : Laura | 26/09/2008

Bonjour Mimi Il ya certain qu’ils sont venu SDF par les malheur de la vie, mais il ya aussi des SDF par fainéantise, quand je un jeune costaud qui fait la manche cela me révolte, j’ai lu un article d’une enquête faite par un journaliste, certain peuvent empocher plus de 100€ par jour. L a je reste pantois.
Bonne journée Mimi, bisou

Écrit par : scorpion | 26/09/2008

les SDF Descente aux enfers de beaucoup de personnes suite à différents problèmes.
Triste réalité de cette vie dans laquelle nous vivons actuellement. Malgré leur désarroi beaucoup gardent encore leur fierté. Je connais un couple qui chaque mois passe un nuit à l'hôtel pour prendre un bon bain.Ils viennent de temps en temps manger un petit bout à la maison.
Si j'avais les moyens, je ferais beaucoup pour eux mais hélas.
Que ce w-e te soit doux et agréable.
Gros bisous Mimi
Freddy

Écrit par : Freddy | 26/09/2008

Et bien mimi, c'est une magnifique poésie sur les sans-abri que j'apprécie beaucoup et c'est tellement vrai tout ce que tu dis. A réfléchir...
Merci de ta visite en Hérault, je te souhaite également un bon week end et bisous.

Écrit par : josiane50 | 26/09/2008

Helloooo.... Fin de semaine et enfin le temps de venir te lire un peu, les journées sont devenues beaucoup trop courte en semaine...Mais voici donc l’occasion de passer un petit peu de temps par chez toi et les autres et de te souhaiter également un excellent week-end qui s’annoncent sous le soleil...et la fraîcheur de l’été Indien... !!! Mille bixous XXXXX

Écrit par : Titine & Chacha | 26/09/2008

Désolée Mimi ! T as la gentillesse de passer me voir, et moi, ingrate que je suis, je ne prends pas le temps de le faire !
Ces derniéres semaines furent chargées. A patir de lundi, j'espere pouvoir reprendre un rythme normal! Je ne t'oublie pas, rassure toi!
Je passe juste te deposer une corbeille d'amitié, je viendrai lire bientôt!
Bon WE Bisous

Écrit par : violette | 26/09/2008

que c'est beau ma mimi incroyable ce don de décrire de façon si vraie et si précise les malheurs de la vie en poemes , très touchant . Passe une belle soirée et un très doux week mimi gros bisous

Écrit par : yepa | 26/09/2008

Même pas trop long... non non... superbe, plutôt... et tellement réaliste !

Quant au reste, je ne vous abandonne pas... je passe... je lis... discrètement...

Bizzz... passe un excellent week-end...

Écrit par : Béa | 26/09/2008

*oo* "Pour assurer le quotidien, un milliardaire vit de ses rentes alors qu'un SDF vide ses poches."

Bisous Mimi, belle soirée, beau we ici sous le soleil, heureusement ça fait du bien au moral qui chute comme les feuilles...;-)

Écrit par : Loo | 26/09/2008

Hello Merci mimi, bon week-end à toi aussi...c'est bon de se retrouver...je repasserai plus tard pour te lire, j'écris beaucoup en ce moment mais pas sur mon blog. Bisous de Belgique.

Écrit par : claire | 26/09/2008

Hé oui. Cette fameuse indifférence qui blesse ou qui peut tuer. C'est le plus terrible, je crois.

Bon week-end Mimi !

Écrit par : Brigitte | 26/09/2008

Superbe de réalité ! N'est-ce pas ceux qui passent "sans voir" qui doivent avoir honte ? Ou bien ont-ils honte d'eux-mêmes ? D'un côté à l'autre, tendre la main n'est qu'un signe de vouloir partager la richesse comme la misère. Merci pour ce beau texte. Et mon Week-end ma Douce au grand coeur.
Brig

Écrit par : Brig | 27/09/2008

parfois dans certains hopitaux , surtout aux urgences , on demande d'abord aux gens s'ils ont une couverture sociale avant de voir tout autre chose! Honteux!
Et c'est vrai que personne n'est à l'abri....et les évènements peuvent s'enchaîner très vite!
Bon we!

Écrit par : Lara | 27/09/2008

Quelle plume ! Dans l'avenir, combien d'autres SDF, vont se rajouter à la liste déja trop longue.
C'est vrai aussi que certains s'y complaisent, mais ils sont très minoritaires.
Bon week-end.
Bien à toi

Écrit par : Michel | 27/09/2008

Je sens que tu t'es vraiment mise dans la peau du SDF pour écrire ce texte si juste et émouvant. Tes mots aident à porter un autre regard et à réfléchir. Beau WE et gros bisous.

Écrit par : victor | 27/09/2008

oh mimi , un texte des plus émouvants!
non certains n'ont pas choisi cette situation et pourtant combien sont ils à les montrer du doigt? Comment l'état ou un gouvernement peut il laisser ces gens comme ça?
gros bisous ma douce mimi

Écrit par : Fred | 27/09/2008

Hé oui... ... triste vie que d'ètre SDF que certains regardent parfois de manière hautaine ou dégoutée...
Pourtant comme il est facile de devenir SDF, un gros coup au moral, on claque la porte à tout et ensuite... plus moyen de rouvrir ces portes... Ou encore une faillite ou un licenciement et là, la machine se met en route, sans vous laisser la moindre chance. Elle commence a vous broyer, petit à petit, et quand elle est passée, il ne reste qu'une loque sous un pont ou dans une baraque en bois et tôles...
Merci à notre belle société....

Écrit par : patrick | 27/09/2008

Ben ouais Mimi... J'sais bin qu'elle est moche cette toile... j'ai tenté un truc et c'est raté, m'en fiche, comme disait le grand sage japonnais : taraté takarataké !!!
Tout à fait mon cher Michel !!!
Ouille, vais aller faire dodo moi ...

PS De + belles toiles a venir... bientôt sur votre écran... PUB !!!!! :-)

Écrit par : patrick | 27/09/2008

Bon jour à toi Mimi texte très triste malheureusement je crois qu'il y en aura de plus en plus de SDF vu que si çà continue on ne poura plus s'acheter à manger .
Que deviens tu ? a travers ce texte je te sens triste j'espère que tu vas bien.
Je te souhaite un beau week-end le soleil est de la partie profitons en encore.
Gros bisous ma douce.
COCO!

Écrit par : COCO ! | 27/09/2008

... Bonsoir,
merci pour ta visite. Après plusieurs semaines d'absence dû à une panne d'ordinateur, un déménagement puis l'attente de la connexion internet, et toute une série de billets programmés, me voilà revenu parmi vous.
Mes excuses pour ne pas avoir répondu à vos commentaires.
Je vais donc avoir du boulot pour me remettre à jour.
Bon dimanche
Claude

Écrit par : Claude | 27/09/2008

Bonjour Mimi Quoi que l'on dise, il est très difficile de tendre la main à un sans-abri.
Car il ne suffit pas de tendre la main, une fois la main tendue, il faut de l'efficacité, du cran pour l'aider à quitter la rue...
L'expression tendre la main est jolie mais elle n'est pas sans profondeur...
Bisou ma mimi et merci d'exister.
Yasmina

Écrit par : Yasmina | 28/09/2008

Salut Ce sujet est quelque chose qui me touche énormément et me rend très sensible!!!!! Cela peut arriver à n'importe qui d'entre nous et il ne faut pas l'oublier!!! une erreur dans notre vie, une suite d'obstacles qui n'en finissent pas, des difficultés, de l'intolérance autour de soi, des mises à l'écart et des rejets de gens, un repli sur soi, de l'incompréhension etc.!!! tout ça mis l'un dans l'autre peut très bien très vite faire basculer toute une vie!! ça me rend très triste et cela ne devrait pas exister!!!!!!! ça me révolte!!!!! malgré ça je te fais de gros bisous et passe une bonne nuit

Écrit par : Sylviane | 28/09/2008

Bonjour Merci pour le détour vers la Lune bleue, ce qui me permets de faire ta connaissance et de découvrir ton espace qui ne cesse de me surprendre. J'apprécie ton écriture et les sujets abordés...

Merci encore et bonne journée à toi.

Écrit par : Mathilde | 29/09/2008

trés emouvant, magnifique mais si triste realiter.

Écrit par : maha | 17/12/2008

Les commentaires sont fermés.