22/09/2008

Dis-moi...

0001AAAaffiche de l'alliance française en bulgarie 

Dis, c'est comment le bonheur
Me demande l'enfant
Est-ce bien quand je pleure
Et que vient ma maman
Me bercer dans ses bras
Que je sais qu'il est là?

Dis, c'est quoi la Liberté
Demande l'exilé
Réprouvé et banni
Si loin de son Pays
Puis-je espérer un peu
De calme sous ton ciel bleu?

Dis, comment pouvoir courir
Moi qui sans mon fauteuil
Ne pourrait pas sortir
Respirer une feuille
Trouverai-je dans le temps
Des semelles de vent?

Dis, quand pourrai-je dormir
Sans trembler, sans souffrir
Ô Dieu c'est quand dis-moi
Que la guerre finira
Pouvoir parler d'amour
Dire demain, dire toujours?

Dis, quand pourront vivre ensemble
Sans honte et sans chagrins
Les Peuples déchirés
Qui aspirent à la Paix
Voir grandir leurs enfants
Dis-moi, c'est maintenant?

signat marron

Commentaires

Mais oui... ... pourquoi pas maintenant ?
Pourquoi ne pas regarder autour de soi et trouver un enchantement dans ce que la vie peut nous offrir de beau ? Et se perdre alors dans nos rêves...

Écrit par : Oli | 22/09/2008

Et voilà comment un poème peut toucher, profond , à tous les sujets qui touchent tous les humains.
Bravo !

Écrit par : MP | 22/09/2008

Merci Mimi... Le weekend c'est très bien passé, sous le soleil pas chaud- chaud, mais très agréable ! Le bord de piste est fort fatiguant, c'est une attention de tout les instant d'autant plus que nous étions au poste le plus exigeant de tout le circuit, le fameux raidillon ! Et le weekend prochain c'est rebelotte avec des voitures anciennes.... qui bien souvent on des pertes d'huiles qui font glisser les autres...!
Regardes- tu quelques fois des courses de voitures ?
C'est magnifique ce poème, il touche tout le monde d'une manière ou d'une autre...
Gros bisous douce Mimi et bonne soirée

Écrit par : Chadou | 22/09/2008

toujours autant de talent toi gros bisous et douce nuit

Écrit par : Laura | 22/09/2008

Dans ce beau poème très émouvant, tu donnes la parole aux plus faibles et aux défavorisés.Et quand la main écrit avec le coeur, ça donne de fort jolis textes.

Écrit par : victor | 23/09/2008

Bonjour Mimi Comme d'habitude, quand je viens chez toi, je lis, je relis et il y a tellement de choses qui me sont proches et qui me touchent.
Ton dernier commentaire ne m'étonne pas. Il y aura toujours des accidents. Ils sont inévitables. Cela étant, je suis certain que la plupart de ceux-ci proviennent de l'incapacité des maîtres à prévoir certaines situations. Ces accidents arrivent avec toutes les races de chiens, ceux que l'on croit gentils peuvent se révéler féroces (même les petits). Combien de fois ne voit on pas une mémé qui a des difficultés à garder son petit amour près d'elle alors que passe d'autres chiens ou des enfants...
Je pense que seule l'éducation des maîtres peut au départ prévenir et limiter ces accidents. Des études dans les services d'urgences prouvent que beaucoup de morsures proviennent de chiens qui ne sont pas classés dans la catégorie des chiens dangereux. Maintenant, il faut bien constater que la morsure d'un molosse à coté de celle d'un petit chien sera beaucoup plus grave.
Trop de gens prennent un chien qualifié dangereux dans le seul but de frimer ou de se rassurer mais ils ne prennent pas la peine de lire le mode d'emploi (entendons par là de se rendre dans un centre d'éducation canine lequel apprendra aussi au maître les comportements à adopter pour éviter les accidents)
Bisous
Michel

Écrit par : Les sources du Nil | 23/09/2008

il faut se dire qu'on a de la chance quand on voit ceux ou ce qui nous entoure
ne jamais se plaindre de mon sort est ma devise, car il ya pire partout ailleurs
bious de l'Irlandais, bientôt de retour chez lui :-))

Écrit par : philippe | 23/09/2008

Hello Mimi Quand nous habitions encore là il y avait effectivement deux chevaux : Ulysse et Shalom mais ils sont morts et maitenant les box sont vides...

Écrit par : Daniel | 23/09/2008

"C'est seulement pour ceux qui persévèrent après que tout semble perdu, que l'espoir luit à nouveau."
Espoir de bonheur, de liberté, de paix...
Belle journée Mimi, bisous :-)

Écrit par : Loo | 23/09/2008

Bonjour Mimi ,tu as raison j'aurais dû mettre les noms sur les photos mais j'ai fait ça tres vite car j'ai plusieurs problèmes santé en ce moment et je me force pour venir sur l'ordi car je n,en ai pas envie voilà! je vais quand même prendre le temps d'ecrire un post voilà! mais apres je quitte si ça ne va pas mieux voilà!BISOUS ET À BIENTÔT XX

Écrit par : Anastasiaquebec | 23/09/2008

L'espoir fait vivre...Ton texte est très joli...Gros bisous, Sabine

Écrit par : Sabine | 23/09/2008

très joli poème mimi, j'aime beaucoup te lire.

Écrit par : josiane50 | 23/09/2008

coucou mimi merci pour ton comm. Nous désespérons en Belgique de voir enfin les choses s'arranger. Tout va mal ! Déjà qu'il faut s'accrocher avec le pouvoir d'achat qui tombe dans les godasses...en plus il faut supporter les âneries politiques et judiciaires...Pffff que ça me fatigue tout ça.
;-)
bonne soirée
bise

Écrit par : jojo | 23/09/2008

Bonsoir Mimi ! Je passe faire un rapide coucou ! J'ai peu de temps à consacrer à mon blog en ce moment et je suis assez fatiguée... c'est la folie au bureau. Mais je ne me plains pas ! Je préfère ça que de me tourner les pouces.
Je t'embrasse, à bientôt !!

Écrit par : Gioconda | 23/09/2008

dans la seconde je voudrais pouvoir donner à tous ceux qui demandent la paix, le bonheur, la joie d'être vivant dans un monde où il n'y a que beauté, gentillesse, joie de vivre, mais dis-moi Mimi ce sera dans quelle seconde que mon rêve se réalisera. Gros bisous

Écrit par : Amitiés de Jaly | 23/09/2008

Bonjour ma chérie. Voilà des questions auxquelles j'aimerais apporter une réponse immédiate. Mais bon, cela semble impossible. Je dis bien semble impossible, car si tout le monde cultivait son petit mètre carré et y semait des graines d'amour. Celles-ci, une fois en fleur, se ressèmeraient bien au-delà. La suite répond à la question.

Gros bisous.

Écrit par : Rafaël | 24/09/2008

(°O°) Coucou ma Mimi !
Eh oui, le bonheur n'est pas un état permanent. Il faut le trouver dans les petites choses de la vie.
Bonne soirée ma Mimi et bisous

Écrit par : Jo | 24/09/2008

Coucou Mimi Très joli poème qui me va droit au coeur. Il faut profiter de l'instant présent. je reviens après une petite absence. je me suis retrouvée à l'hosto mais rien de grave, des problèmes d'équilibre. pour l'instant c'est repos.
je t'embrasse

Écrit par : Isabeau | 25/09/2008

superbe, émouvant , mimi et tellement réaliste malheureusement...
gros bisous et bonne journée

Écrit par : anne | 25/09/2008

désolé de mettre un com si banal sur un sujet si brulant, si dur
je m'envole demain à 7h00 et rien n'est prêt grrrrrrr
on se revoie, j'espère dans une huitaine
biz de l'Irlandais...bientôt chez lui :-)))

Écrit par : philippe | 25/09/2008

et si on décidait que c'est maintenant et qu'il faut s'y tenir.. chacun dans son jardin, comme ils disent les anglais en parlant de ceux qui s'en fichent de leur voisin.... les NIMBY (not in my back yard), pas dans mon jardin. PS pour info, je prépare un post sur visitez, et j'ai vu que toi aussi t'es un peu flemmasse comme tu dis ;-) ..l'automne est arrivé, on entre presque en hibernation ! biz

Écrit par : Loren | 25/09/2008

Les commentaires sont fermés.