10/09/2008

L'épitaphe.

aaaaajpg

Quand je disparaîtrai
Vous me mettrez en gerbe
Ne restera de moi
Que ce triste bouquet
Vous penserez peut être
Elle conjuguait les verbes
Je les oublierai tous
Mais pas le verbe aimer
 

Vous mettrez sur ma tombe
Quelques coquelicots
Il sont si éphémères
C’est la fleur qu’il me faut
Car je n’aurai vécu
Que le temps de penser
Le temps n’est rien de plus
Qu’une image floutée
 

Et puis vous écrirez
En guise d ‘épitaphe
Quelques rimes quelques mots
Je vous laisse choisir
Mais puisez dans mes vers
Faites-moi ce plaisir
Que je n’aie pas écrit
En vain tous ces sanglots
 

Ma vie fut belle et riche
Surtout n’en doutez pas
Car j’ai donné bien plus
Que n’ai jamais reçu
C’est la clé du bonheur
Et encore là-dessus
Sur cette tombe, en bas
Dites elle a bien vécu
 

Vous pourrez bien écrire
Tout ce que vous voudrez
Je ne serai plus là
Pour dire si çà me plait
Oh je sais bien allez
Je ne suis pas poétesse
Moi je ne sais donner
Qu’un peu de ma tendresse
Et je rêve souvent
À un monde meilleur

Mais surtout, oui surtout
Ne versez pas de pleurs!

 

sig rouge foncé

15:24 Écrit par Mimi dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (27) | Tags : poesie, bonheur, monde, poeme, epitaphe, tombe, blog mimi |  Facebook |

Commentaires

Mon dieu ma douce, j'ai la chair de poule,
un texte, juste des mots, pas encore le temps de ce message là
bisous

Écrit par : nanny | 10/09/2008

Brrr! Super! Mais faut-il penser à une chose aussi triste que sa propre mort?
Mwais, j'avoue, j'y ai déjà pensé aussi...

Écrit par : sombrecitrouille | 10/09/2008

Bonsoir Mimi ! Comme toujours tu trouves les mots justes et sobres. Même si le sujet est sombre, il se dégage de ton texte une belle sérennité.
Je passe moins de temps sur la blogosphère et surtout sur mon blog pour cause de préparation d'expo de calligraphie, en mars. Je commence déjà à avoir la trouille. C'est la première fois pour moi que j'expose mes travaux toute seule, comme une grande !!! J'en ai encore des choses à préparer d'ici là....
Mais je trouverais toujours le temps bien sûr pour te lire.
Bisous !

Écrit par : Gioconda | 10/09/2008

C'est très beau! je travaille dans une maison de repos! et j'ai un blog pour la MR! est-ce que je peux te prendre cette poésie pour la mettre sur ce blog là!!? je te donne l'adresse si tu veux:
http://sylviane-animatrice.skynetblogs.be/

Et merci pour ton com! bonne soirée aussi. bizzzz

Écrit par : Sylviane | 10/09/2008

*oo* 1ère réaction évidemment, c'est 'mon dieu ça fait froid dans le dos' !
Et à la relecture, ben non finalement, c'est chouette, positif, ça dédramatise la mort, ça déculpabilise aussi.
Et qui de son vivant pense à faire une épitaphe hein ? ;-)
Mais ne pas verser de pleurs, ça, faut pas rêver Mimi, c'est impossible, j'en aurais déjà presque l'alarme à l'oeil :-)
Bisous Mimi, belle journée demain, enfin tantôt !

Écrit par : Loo | 11/09/2008

Bonjour Mimi Toujours cette facilité de présenter un "malheur" de façon douce... Ton coquelicot pourra s'épanouir aujourd'hui...la météo annonce une journée estivale...A nous d'en profiter !!
Biz biz

Écrit par : Carla | 11/09/2008

Bonjour Mimi.. Ce n'est jamais bien gai de parler de sa mort, mais tu as su le faire avec sensibilité...
Je te fait de gros bisous et espère encore pouvoir le faire longtemps !
Bonne journée ma douce

Écrit par : Chadou | 11/09/2008

Merci Mimi Le coquelicot... ma fleur favorite, rouge comme le sang et la colère...éphémère ... tout correspond à ma personnalité !
Merci de tes visites, elles me font grand plaisir.
Chez moi la situation est toujours aussi difficile.
Michel

Écrit par : Les sources du Nil | 11/09/2008

magnifique poeme curieux mélange de ressenti il me plait énormément par sa douceur , et me fou les boules en même temps, ben tu dois un peu me connaître via blog , mes ptits yeux sont tout mouillés .bon allez yesss encore du soleil ma mimi , passe un très doux jeudi , tout gros bisous .

Écrit par : yepa | 11/09/2008

Bonjour,
voilà que je passe prendre un café et relire entre les lignes
bisous

Écrit par : nanny | 11/09/2008

Bonjour Mimi Je remarque que tu pense déjà à nous quiter pour toujours ilfaut ne penser qu'au temps présent c'est le plus beau de tous Bonne fin de semaine Gros bisous Marcel

Écrit par : Marcel | 11/09/2008

c'est moi qui rigole sur la vidéo c'était très impressionnant mais amusant. Ravie de t'avoir amusée.
gros bisous

Écrit par : Laura | 11/09/2008

pas facher vous siouplai madam Salut Mimi, comme je te l'ai dit (?) J'ai changé de boulot et j'ai un taf de dingue!! En plus, ils font des contrôle au boulot sur l'utilisation d'internet! Alors tout le monde flippe un peu... Le soir, je n'ai pas beaucoup le temps. Je vais poster ce we, ça c'est sûr! Je ne lache pas le blog! A+

Écrit par : Oly | 11/09/2008

Bonsoir, Mimi Bien triste sujet, même si tu l'abordes avec ton tact et ta douceur habituelles ! Bien sur, on pense a la mort, mais pas facile , cette reflexion !
J'ai, cet aprés midi, fait des photos de bois... de chauffage! j'ai pensé a toi ! j'aime le bois ! j'ai longtemps bavé, moi aussi, devant les piles de bois, pour mettre dans la cheminée ! je ne l'utilise plus, trop difficile maintenant pour moi!
Gros bisous

Écrit par : violette | 11/09/2008

tes phrases sont justes et émouvantes, mais c'est un succès que j'aborde rarement, même si elle me semble inéluctable :-)
on sait où on est aujourd'hui, le jour où on ne sera plus, n'a pas d'importance à mes yeux, les autres c'est autre chose...
bonne fin de semaine (ici sous la pluie) bises de l'Irlandais

Écrit par : philippe | 12/09/2008

si sur la mienne , je pouvais mettre..." no regrets"...
allez,allez....on a la vie devant nous...peu importe sa longueur tant qu'elle soit parsemée de petits bonheurs!!!
bon we!

Écrit par : lara | 12/09/2008

Coucou Mimi, Ben alors ? On pense déjà à son épitaphe ??? Le plus tard possible sera le mieux....
Je te remercie de ta fidélité sur mon blog même si je me fait un peu rare en ce moment... En plus j'ai un nouveau joujou (un camescope) et je m'exerce à faire des montages avec windows movie maker et je m'amuse comme une petite folle !!! Par contre, ça prend du temps... surtout pour trouver le fond musical adéquat !!! Je vais voir si, une fois que j'aurai fait tout ce que je veux, je peux le mettre sur mon blog... Mais ça va être encore long parce qu'il va falloir passer par un hébergeur... Bref, de l'occupation en perspective !!!
Bon week end à toi et plein de bisous...

Écrit par : Arcane | 12/09/2008

Bon jour à toi douce mimi très triste épitaphe mais je pense que ce n'est que fictif pour toi du moins je l'espère.En tous cas c'est magnifique.
Encore une semaine de terminée que le temps passe vite j’ai l’impression d’être passée hier.
Bon week-end et agréable semaine avec le peu de soleil qui veut bien paraître.
BIG BISOUS !............
COCO !
http://cedricangel.skynetblogs.be

Écrit par : COCO ! | 12/09/2008

Bonjour ma chérie. Ah ! les vers n'auront pas ma peau puisque j'ai décidé d'être incinéré. Emmerder mon monde après ma mort, non merci. Une fois disparu, c'est dans un cœur que je veux habiter, pas avec les vers.

Gros bisous.

Écrit par : Rafaël | 12/09/2008

(°O°) Coucou ma Mimi !
Un petit passage par chez toi et me voilà toute chamboulée. La mort, quand on l'a approchée pour un fils, pour ses parents, pour son mari, pour des amis .... bien sûr, on y pense. Elle fait partie de la vie comme la naissance. Elle remet aussi les pendules à l'heure. Tu en parles si bien et sans sensibleries inutiles. C'est un sujet grave que tu as pu aborder avec des mots simples et forts.
Bisous et à bientôt

Écrit par : Jo | 12/09/2008

coucou mimi je passe te souhaiter une belle journée et week , ici toujours aussi chaud et pas encore de flotte . gros bisous ma belle

Écrit par : yepa | 12/09/2008

Merci MIMI,grâce à ton crayon qui te guise si bien ,on peut encore lire tes tres beaux textes alors si tu veux je t'achetes des tonnes de crayons mais je sais bien que le tien est irremplaçable .Bonne fin de semaine et gros bisous xxxxxx

Écrit par : Anastasiaquebec | 12/09/2008

J'aimerais bien moi... ... que des coquelicots m'estiment dignes de les recevoir sur ma tombe... mais je prefererais qu'ils aillent se perdent dans un joli champs de blés murs, tels des taches de rousseur sur le minois d'une jolie rousse....

Écrit par : patrick | 13/09/2008

ben dis donc que nous vaut ce travail...? comme mon papa, tu prépares ta sortie ? me semble que tu t'y prends bien tot. dès fois que, au détour d'un chemin d'alpage, un ravin, une pierre ne te touche ? Je veux bien admettre qu'on n'est jamais assez prévoyant, mais dis donc... bon comme tu vois je suis de retour, mais là où est mon pc c'est squatté, donc faudra encore attendre pour des posts. bises ma belle

Écrit par : Loren | 14/09/2008

des mots! qui ajoutés bout à bout, ont donné un texte, il ne faut y voir que çà!!! aucune pensée morbide ne m'habite! je crois qu'on peut parler de tout y compris de sa propre mort et je le fais:-)!
allez, bises et merci à tous de vos visites et de vos coms!

Écrit par : mimi | 14/09/2008

Pas toujours évident de parler de sa propre mort avec sérénité. C'est ce que tu sembles pourtant faire avec talent ! Bises Mimi

Écrit par : Brigitte | 14/09/2008

c'est splendidement bien dit Mimi,et avec beaucoup d'émotion. Tu as une magnifique plume. J'aime te lire bien souvent.

Écrit par : josiane50 | 15/09/2008

Les commentaires sont fermés.