20/08/2008

Et te dire "Je t'aime"!

amour déjà encore

Vous dites que je l'aime et vous ne savez pas
Car voyez-vous pour lui, et s'il n'existait pas
Je créerais l'océan et ses rouleaux grisés
Tour à tour en colère mais bien vite en paix.

Je ferais des montagnes en hiver enneigées
Et j'y mettrais un ciel à vouloir s'y noyer
Tant son bleu serait pur et allumé la nuit
Des cent milles bougies que feraient les étoiles.

L'air serait cristallin, tout parcouru d'oiseaux
De papillons dorés
Et parfumé de fleurs que j'aurais inventées.
Sur les étangs le soir, le soleil rougeoyant
Caresserait les plumes de ses roses flamants.
Les rainettes percheraient sur les verts nénuphars
Et les lentilles d'eau
Refermeraient leurs bras
Sur vigoureux roseau
Qui "plie mais ne rompt pas"...

S'il le faut je pourrais blasphémer
Et prétendre
Je suis Dieu! et la vie
C'est moi qui l'ai créée
Je deviendrais la Terre
Pour mieux porter ses fruits
Pour en pleine lumière
Dire que je suis à lui.
J'inventerais l'Amour pour justement donner
Plus qu'aucun Etre au monde ne saurait exprimer.
Alors, non!

 Ne dites pas le mot "Aime" trop souvent galvaudé
Car il n'existe rien pour dire, pour expliquer
Ce sentiment pour lui qui déchire mon âme
Et fait fondre en moi tout ce qui me fait femme.

                 

signat rouge

14:40 Écrit par Mimi dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (31) | Tags : amour, femme, poesie, blog, poeme, aimer, blog mimi |  Facebook |

Commentaires

Il est toujours très agréable de te lire Mimi, magnifique poème.

Écrit par : josiane50 | 20/08/2008

pour toi Je ne dis pas que je vais le faire chaque fois (quoique, on verra!), mais cette fois-ci le texte est en italien et en français.
Quant à la page d'accueil, je trouvais que ce serait pas mal d'avoir une porte d'entrée sur le blog (pour l'info, ce sont nos deux entrées sur notre terrain).
Quant à ton texte, deux phrases ont retenu mon attention :
1 : J'inventerais l'Amour pour justement donner
2 : Et fait fondre en moi tout ce qui me fait femme

Bonne journée.

Écrit par : Oly | 20/08/2008

pour avoir le courage de le dire, il faut être au minimun dieu, moi je n'y arrive pas alors je ne peux que le lui écrire et espérer qu'elle me lise...

très joli texte et tjs un plaisir de venir par ici bye

Écrit par : ~?~ | 20/08/2008

merci mais impossible de pouvoir mettre un lien sinon c'est avec tout mon coeur que je le ferais

Écrit par : Anne | 20/08/2008

voilà mimi j'ai réussi a mettre un lien
bizz suffit de le copier

Écrit par : Anne | 20/08/2008

coucou Merci pour ton gentil post.
Gros bisous
à bientôt

Écrit par : noutousssss95 | 20/08/2008

Bonsoir Mimi!
Merci pour ton passage chez Mamini ... et oui! Rose et Mamini, sont la même personne! hihi!
Je te souhaite déjà un bon WE! Nous partons demain pour quelques jours dans les Vosges.
Bizzz

Écrit par : Rose | 20/08/2008

Bonjour ! Merci beaucoup d'être venue sur mon blog pour m'encourager, c'est très sympathique.
Je pense que c'est un peu trop compliqué pour moi tout cela.
Jusqu'à présent, je n'ai pas encore reçu de commentaires désobligeants mais cela ne va pas tarder à mon avis.
Je ne prends pas la mouche facilement bien que je n'ai pas très bon caractère (rire).
Je connais Gap car j'y passe tous les ans mais je ne m'y arrête jamais !
Je passe mes vacances dans les Alpes de Haute Provence depuis mon enfance, ce qui fait déjà quelques années !
Je vois que tu fais de très jolis poèmes ainsi que de belles réflexions et de beaux textes.
Je reviendrai te lire plus amplement.
Encore merci et ravie d'avoir fait ta connaissance.
Cordialement,
Pascale

Écrit par : Pascale | 21/08/2008

un acte de foi ... l'expression de ton crédo ....
Un amour devenant créateur ...
Mais cela n'était-il pas ecrit ainsi dans le grand livre.
Bonne fin de semaine ... amicalement

Écrit par : aramis-le-rimailleur | 21/08/2008

Je ne comprends pas Le lien pour aller sur mon blog de tricots est dans "Existe" et sur mon blog, nous les femmes, c'est la petite grenouille à gauche sous le compteur.
En plus, quand je viens te mettre un p'tit commentaire, je laisse l'adresse de mes deux blogs à chauqe fois.
1.000 biz pour une douce journée, ma jolie

Écrit par : La P'tite Mimi | 21/08/2008

Bonjour, C'est vrai que le verbe aimer est souvent galvaudé, mais je crois qu'il faut le dire quand même. La manière dont c'est dit ne fait elle pas toute la différence?
Quelque part, nous avons tous un premier amour dont nous n'avons pas pu ou su partager notre vie non?
Je reviens dans le pays du 13 au 20 sept, peut-être cette année aurons nous la chance de nous rencontrer?
Je te souhaite une bonne journée avec un petit rayon de soleil en prime. Bisous

Écrit par : SOLEDAD | 21/08/2008

très belles paroles comme à chaque fois, et à nouveau un texte qui nous pousse à la réflexion, et c'est vrai que l'on conjugue le verbe "aimer" trop facilment et à toutes les sauces...
on se remet doucement de la fête et on reprend lentement le chemin de sa destinée
bises de l'Irlandais

Écrit par : philippe | 22/08/2008

kikou mimi très beau poème comme je les aime
Comment vas-tu ?
En ce qui me concerne après des vacances bienfaisantes et agréables je reviens à mon petit tour de blogs du vendredi pour te souhaiter un beau week et agréable semaine
J’ai beaucoup pensé à vous mais çà fait du bien de revenir au réel aussi.
Tendres bisous à toi.
COCO !
http://cedricangel.skynetblogs.be

Écrit par : COCO ! | 22/08/2008

... Merci d'être venu visiter mon 'tout frais" blog. Pour te remercier je te donne une poésie de mon cru puisque toi aussi tu as la plûme légère.

“verve folle”

Le poète décalé de véracité inventa la nuit
Pour y poser des étoiles chassant l’ennui
Inventa un rocher moussu, beau vert corindon
Nullement apaisé il créa un bleuet incarnat
Rouge passion, fleur bleue changée en grenat.
Composa même un chant pour l’oiseau muet
Le poète fou, en prose aliénée inventait et créait

Chante le poète.
Laisse tes mots danser
Invente le poète, évente
Laisse ton esprit vaquer

Tes phrases et tes verbes
Ta pensée, ta folle verve
Sont les chantres porteurs
Des élans épris de ton cœur

Écrit par : didier 3d | 22/08/2008

J'avais oublié le principal; ton poème ci-dessus est superbe et très chantant!

Écrit par : didier 3d | 22/08/2008

Jolis mots... .. une fois de plus...

Merci pour tes nombreuses visites sur mon blog, prtite Mimi, à bientôt

Écrit par : patrick | 22/08/2008

Joli poème.... plein d'amour...je te connais que virtuellement mais je sens beaucoup d'amour en toi, avec tes mots si beaux et charmeurs tu m'enchante!!!!
à propos le dessin est superbe

Écrit par : Elisa | 22/08/2008

Bonsoir ! Je peux enfin revenir faire un petit coucou ! Il semble que mon souci informatique s'arrange...
Je me fais plus rare sur internet pour l'instant ! Je suis en pleine inspiration calligraphique....dans une semaine c'est la reprise du boulot alors je me hâte !
Si seulement on avait eu droit à du soleil et non à ce gris, à cette pluie !
Bisous !

Écrit par : Gioconda | 22/08/2008

Bien joli texte et l'amour peut se montrer comme quelque chose de dévastateur et pas toujours dans le bon sens...
bizz

Écrit par : pat | 22/08/2008

magnifique mimi tes poemes d'amour sont touchants et splendides , passe une belle soirée et week , gros bisous

Écrit par : yepa | 22/08/2008

lolllllll t'en veux pas ma mimi je suis la première a savoir qu'il y a la vie hors blogs et souvent le temps manque a moi aussi tu sais , pis faut pas me mettre un tapi rouge , je suis pour les choses simples de la vie , mon bonheur ça va j'aime la vie ma mimi , même si quelquefois je fais des retour en arrière mais de moins en moins souvent , merci de tout mon coeur mimi , plein de joies a toi aussi, très douce soirée et nuit , gros bisous .

Écrit par : yepa | 22/08/2008

*oo* Je ne dirai pas grand-chose si ce n'est que j'aime beaucoup le dernier paragraphe qui résume tout,
qui correspond pile poil à mon état d'âme du moment, l'amour c'est aussi dévastateur, quand il est tout ou rien...

Bisous Mimi, beau we :-)

Écrit par : Loo | 22/08/2008

Je t'aime mais de quelle manière dois-je le lui dire, de quelle manière faut-il lui écrire, non Mimi ce n'est qu'un commentaire, il y a tellement longtemps que je n'ai plus eu l'occasion de dire "je t'aime" le je t'aime que l'on prononce parfois dans un moment d'égarement. La chute est d'autant plus dure par après.
Tu sais Mimi ces dames, l'immigré sont des gens que je ne voudrais jamais regarder de haut, ils sont tellement merveilleux quand on commence à les connaître. Et puis je n'ai jamais toisé quelqu'un tout le monde est mon égal. Il y a trop de gens qui le font sans même connaître la personne qui les croise, cela ne devrait pas exister. Passe un doux week-end, gros bisous Mimi

Écrit par : Jaly | 23/08/2008

Bonjour Mimi et merci de ta visite et de tes mots d'encouragement.
Je te croise bien souvent ici et là et je venais déjà te lire depuis un moment!
Tes textes sont toujours très imagés, l'atmosphère qui s'en dégage est très nettement palpable. Bref, c'est toujours un plaisir de se promener chez toi!
A très vite sans doute, excellent week-end!

Écrit par : pierre de lune | 23/08/2008

Bonjour ma chérie. Voilà un texte tout feu tout flamme.
Attention aux feux de broussailles !

A trop vouloir le fruit, on ne remarque pas les fleurs.

Gros bisous.

Écrit par : Rafaël | 23/08/2008

Enfin Suite a un été plus que bousculé, je prends enfin le temps de passer te faire un petit coucou.
Superbe la photo, dommage que je manque de temps pour lire les textes, mais tellement de personnes sont passées sur le blog que j'aimerais les remercier pour leur passage.

Écrit par : Anne-Christine | 23/08/2008

l'amour... tout un programme ... bon ou mauvais ?
la est la question
bon weekend

Écrit par : Anne | 23/08/2008

Je te conseille vivement ce forum de poésie

http://amourdepoesie.forummotion.com/

Amicalement

Écrit par : Sylvaine | 23/08/2008

bonjour mimi je te souhaite un excellent week-end et apprécie ton texte et toujours le bon choix de photo
bisous

Écrit par : nays | 23/08/2008

Tes mots, ton texte, tout me parle. Petit coeur serré à te lire.

Bonne soirée Mimi.

Écrit par : Brigitte | 27/08/2008

c est sublime tout simplement beau

Écrit par : diene | 11/09/2008

Les commentaires sont fermés.